Chapitre 1 : ÉROS de Chantal Panas

Je suis le plus fallacieux des anges ailés. Mes cheveux sont parfumés à l’ambroisie. De ma mère, la somptueuse déesse grecque Aphrodite, j’ai hérité d’une torche, d’un arc, de flèches et d’un carquois de Crète, pour m’amuser à vous irriter.La nuit installée, je descends des cieux, pour profaner votre terre.Je plane devant vos fenêtres, à la recherche d’une belle âme. Je m’incruste dans l’une d’elle, en douceur.Allongés dans votre lit, sans que vous ne soupçonnez ma présence, je vous observe. Fixé en l’air grâce à mes ailes, j’approche mon visage du vôtre. Le ressenti d’une présence et d’une légère brise, va effleurer votre esprit et votre peau.

Selon mon humeur du jour et l’envie de me divertir, je vais vous attribuer le plus merveilleux ou plus détestable des amours. Même à ma mère, je lui joue des tours. Je la déshabille chaque jour. Je la bats et j’anime son coeur à ma fantaisie. Pour punition, elle me retire un temps, mes instruments de plaisir.

C’est à cet instant,  que je retire de mon carquois la flèche empoisonnée. Je cible de mon regard vif, cette poitrine apaisée. Au même instant, elle se retourne, me fixe de ses grands yeux ébahis.  Devant tant d’insouciance et de beauté, je me dis que je vais bien pouvoir m’amuser.

Je décide qu’elle sera mienne et je tire la flèche.

J’entends une voix à travers la porte qui appelle “Psyché, Psyché !”.

Je lui jette un dernier regard malicieux,  avant de repartir dans les cieux.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *